Appareil de chauffage au bois performant, le foyer fermé est intégré dès la construction d’une cheminée ou en rénovation. Pouvant chauffer une maison entière, le foyer fermé aura une meilleure efficacité si vous le couplez à un récupérateur de chaleur et des conduits de chauffage. Le foyer fermé présente des performances identiques à celles de l’insert et du poêle à bois.

 


 

Le foyer fermé : des performances énergétiques intéressantes


Le foyer fermé, intégré dans le cadre de la construction d’une cheminée, possède des performances énergétiques intéressantes, bien supérieures à celles d’une cheminée à foyer ouvert de par sa conception optimisant la combustion : une meilleure arrivée d’air et une circulation interne des gaz distillés issus du bois avant d’être brulés.

Version moderne de la cheminée, le foyer fermé se personnalise selon vos préférences : habillage contemporain, moderne,... et plusieurs parois vitrées possibles afin de mieux voir les flammes et le feu.

Le principe du foyer fermé : il aspire l’air frais de la pièce via un circuit placé dans le bas du foyer et le réchauffe.
L’air chauffé sort par un conduit situé en haut de la hotte puis il est diffusé dans la même pièce et peut être envoyé vers d’autres endroits du logement grâce à des gaines.

Avec un rendement 6 à 7 fois plus élevé qu’une cheminée classique, le foyer fermé récupère environ 70 % de la chaleur générée contre 15 % seulement pour un foyer ouvert.

Le foyer fermé : système de chauffage à part entière ?


Le foyer fermé peut chauffer une maison et être considéré comme un système de chauffage à part entière.

Pensez à investir dans un récupérateur de chaleur qui, couplé à l’action du foyer fermé, va lui-même récupérer la chaleur dans la hotte pour la faire circuler dans la maison.

C’est bon à savoir !
Si vous avez déjà une cheminée à foyer ouvert et que vous n’envisagez que des travaux légers de rénovation, sans modifier la hotte, optez plutôt pour l’insert bois.

Foyer fermé, insert bois, poêle à bois : même combat


Au-delà de leur esthétisme, le foyer fermé, l’insert et le poêle à bois ont d’autres points communs :
- Ces systèmes peuvent être pourvus de bouches d’aération pour irriguer des pièces distantes avec une circulation d’air réchauffé ;
- Côté performances, l’insert bois et le poêle à bois possèdent des rendements similaires et certains systèmes vont bien au-delà de 70 %* qui est le niveau minimal exigé aujourd’hui ;
- Côté prix, l’installation d’un foyer fermé peut coûter entre 1500 € et plus de 10 000 € selon les modèles, matériaux, types de chantiers et la nécessité ou non de créer ou de moderniser le conduit de fumée (cheminée extérieure).

Crédit photo : © jcavale - Fotolia.com

 

Merci de votre avis !

En savoir plus

Appareil de chauffage au bois performant, le foyer fermé est intégré dès la construction d’une cheminée ou en rénovation.

Pour aller plus loin

En ce moment sur le forum

Chauffage

386 discussions sur le forum Voir les discussions
Simulateur

Comment choisir le bon isolant ?

Faire une simulation

Trouvez un professionnel
près de chez vous