Retour à l'accueil

Un chauffe-eau solaire pour assurer 50 % de la production d'eau chaude sanitaire

Ce couple a fait l’acquisition d’une ancienne ferme dans l’Ain. Leur priorité a été d’aménager le rez-de-chaussée afin de pouvoir y vivre rapidement avec leurs trois filles.

Les travaux de rénovation de la ferme ont été entrepris par une architecte et le chantier a débuté sur l'isolation des combles qui était un grenier inexploité et non isolé. De la laine de verre en couche croisée a été posée sur 30 cm d’épaisseur. Les combles sont devenus un espace de vie chaleureux : la chambre parentale et le dortoir des trois enfants. La charpente, très belle et en bon état, a été laissée en l'état et a juste été brossée.

L’autre étape du chantier de rénovation a consisté à réhabiliter la dépendance. Ancien cochonnier, tout l’espace a été décloisonné grâce à de larges ouvertures. Les lieux sont chauffés par des panneaux rayonnants. Un autre système de chauffage performant a été posé pour la maison : un poêle à bois qui sert d'appoint au rez-de-chaussée.

D’autres systèmes favorables aux économies d’énergie ont été posés tels qu'une pompe à chaleur air/air (PAC air/air) et un chauffe-eau solaire relié à 3 capteurs placés en toiture.
Ils captent l’énergie solaire qui est utilisée pour chauffer l’eau servant aux douches à la vaisselle. Quelques règles pour un usage optimal de ce système : l’orientation des capteurs à privilégier côté sud et l’inclinaison idéalement à 45°C ou alors sans descendre sous 25°C.

Les capteurs sont reliés à un ballon de stockage d’eau chaude de 500 litres. Le chauffe-eau solaire individuel (CESI) permet de produire, en moyenne, 50 % de l’eau chaude sanitaire. Une résistance électrique est incluse et prend le relais du CESI durant les heures creuses quand celui-ci ne bénéficie pas d’un ensoleillement suffisant.

Il est important de passer par des installateurs qualifiés comme Qualisol pour ce type d’installation. 
Ces travaux de rénovation ont été un plein succès puisque la famille a réalisé 50 % d’économies d’énergie sur sa production d’eau chaude sanitaire.

Malgré le prix du système, 8 000 euros, ils ont pu bénéficier d’un crédit d’impôt de 32 %.

Merci de votre avis !

Pour aller plus loin

En ce moment dans la FAQ

Chauffage

167 questions dans la FAQ Voir les questions
Simulateur

Simulez vos Aides & Subventions pour vos travaux

Faire une simulation

Trouvez un professionnel
près de chez vous