La sécurité électrique par fonction

Pour votre sécurité et pour protéger vos biens, les installations électriques neuves et les parties rénovées d’installations existantes doivent satisfaire aux prescriptions de la norme NF C15-100. Les installations existantes doivent respecter a minima six exigences de sécurité.

 

prises électriques branchement


Coupez le courant avant toute intervention

Tous les circuits doivent posséder à leur origine un dispositif coupure de tous les conducteurs actifs, y compris le conducteur de neutre. Le disjoncteur de branchement et les disjoncteurs divisionnaires portant la marque NF remplissent cette fonction. Pour votre sécurité, il est préférable de couper le courant au niveau du disjoncteur général.

 

Votre appareil de coupure d’urgence est-il facilement accessible ?

Le « dispositif général de commande et de protection » (disjoncteur de branchement) peut assurer la fonction de coupure d’urgence s’il est situé à l’intérieur des locaux d’habitation. S’il est situé dans un garage ou dans un local annexe, un accès direct doit exister. L'organe de manœuvre du dispositif de coupure d'urgence doit être situé à une hauteur comprise entre 0,90 m et 1,30 m du sol fini.

 

Particularité du chauffage électrique

Le « fil pilote » (fil de commande des appareils) doit être sectionné avec les autres conducteurs.

 

Pour y voir clair en toute sécurité

Les conducteurs des alimentations d'éclairage doivent avoir une section minimale de 1.5 mm² et être protégés par un disjoncteur de 16 ampères (A) maximum. Les circuits d’éclairage doivent être alimentés à partir d’un Dispositif Différentiel à courant Résiduel (DDR) 30 mA. Le nombre de points d’éclairage alimenté par un même circuit est limité à 8. Une commande d’éclairage doit être située en entrant à l’intérieur de chaque pièce à une hauteur comprise entre 0,90 m et 1,30 m du sol, et être manœuvrable en position debout comme assise.

 

Prises de courant : pensez à la protection enfant

Tous les socles de prises de courant (jusqu’à 32 A) doivent être du type à obturateur (avec protection enfant). Chaque appareil électroménager de forte puissance doit être alimenté par une alimentation spécialisée (dédiée).
Au moins 4 alimentations spécialisées doivent être prévues :

  •  1 alimentation cuisinière ou plaque de cuisson (boîte de connexion ou prise 32 A monophasé ou 20 A triphasé) 
  •  3 prises de courant 16 A deux pôles plus terre (2P + T) pour alimenter les appareils du type lave-vaisselle, lave-linge, sèche-linge, four indépendant. 


Les appareils suivants requièrent également des alimentations spécialisées : chauffe-eau, appareils de chauffage électrique, chaudière et ses auxiliaires, pompe à chaleur, climatisation, VMC lorsqu’elle n’est pas collective, circuits extérieurs (éclairage, portail automatique...), borne ou prise de recharge pour véhicule électrique, piscine, volets roulants électriques, stores bannes, fonctions d’automatismes domestiques (alarmes, contrôles, etc.), tableau(x) divisionnaire(s), congélateur, prises de courant de la gaine technique logement.


Outre les alimentations spécialisées, le nombre de prises de courant 16 A 2P + T par circuit est limité à :

  •  12 lorsqu’elles sont alimentées en 2,5 mm² 
  •  8 lorsqu’elles sont alimentées en 1,5 mm² 
  •  6 pour le circuit dédié de la cuisine, alimentées en 2,5 mm². 


Les conducteurs de 1,5 mm² doivent être protégés par un disjoncteur de 16 A (maximum), ceux de 2,5 mm2 par un disjoncteur 20 A (maximum).

Attention : l’installation de prises de courant est interdite au-dessus de l’évier et des plaques de cuisson. Pour la hotte, une prise repérée est admise au-dessus des plaques de cuisson si elle est placée à au moins 1,80 m du sol.
Pour chaque pièce une prise de courant non commandée doit être disposée à proximité immédiate de la commande d’éclairage, en entrant à l’intérieur de chaque pièce. L’axe des prises de courant doit être situé à une hauteur inférieure ou égale à 1,30 m du sol (excepté la prise pour la hotte).

 

 

Protégez-vous contre d’éventuels défauts des appareils électriques

Important : le Dispositif Différentiel à courant Résiduel ou DDR 30 mA, associé à une installation de mise à la terre conforme (prise de terre…), vous protège d’une éventuelle mise sous tension de la carcasse métallique d’un appareil électrique suite à un défaut. Tous les circuits d’alimentation électrique doivent être protégés par un DDR 30 mA (à l’exception de ceux alimentés par un transformateur de séparation - prise rasoir - et de celui du parafoudre).

 

Avez-vous pensé à la protection contre la foudre ?

Les parafoudres limitent les surtensions provenant du réseau de distribution électrique à un niveau compatible avec la tenue de vos appareils et de votre installation. Ils ne protègent pas contre les coups de foudre directs sur les bâtiments.

 

La sécurité électrique est une affaire de PRO

Ceci n’est qu’un aperçu des recommandations et exigences. Nous vous conseillons de faire réaliser un diagnostic électrique obligatoire (DEO) par un organisme accrédité (de 200 à 400 €), il a une validité de trois ans et vous sera demandé en cas de vente de votre bien. Il pourra aussi vous servir de base pour faire réaliser les travaux par un installateur électricien qualifié.

Merci de votre avis !

Pour aller plus loin

En ce moment sur le forum

Electricité

340 discussions sur le forum Voir les discussions
Simulateur

Estimez les performances énergétiques de votre logement

Faire une simulation

Trouvez un professionnel
près de chez vous