L'isolation du plancher est une des composantes essentielles de l'isolation thermique et phonique de votre maison. Elle vous assurera un complément à une isolation de vos combles et de vos murs, un meilleur confort et des économies d'énergie importantes. 

 

 

isolation plancher


Isolation des planchers : les bases

 

7 à 10 %* de la chaleur s'échappe de planchers mal ou non isolés. L'isolation des planchers fait donc partie des zones  à isoler, après les combles, la toiture, les murs et les fenêtres.

 

Pour une construction neuve, l’isolant peut être disposé sous le plancher bas, intégré à celui-ci (hourdis isolants…), ou encore disposé au-dessus.

En rénovation, il ne peut être disposé sous le plancher bas qu’en présence d’un sous-sol ou d’une cave. Isoler le plancher bas par l’intérieur nécessite de disposer de pièces d’une hauteur suffisante et oblige à effectuer des travaux lourds et couteux.

 

Isolation des planchers : quelles techniques ?


La première technique de pose avec chape finale consiste à déposer l’isolant sur le support (plancher, dalle…), puis à couler dessus une chape destinée à recevoir le revêtement décoratif final carrelage, parquet...).

La seconde technique est d’utiliser une chape spéciale qui intègre dès la fabrication un mélange de la structure (mortier, liants, ciment) et de l'isolant qui y est contenu. Ce type d'isolant intégré à la chape peut aussi être plus mince donc moins lourd et avoir des temps de prise et séchage réduits.

Ces deux techniques permettent en particulier de réaliser de manière idéale les planchers chauffants et/ou rafraîchissants à eau basse température ainsi que les planchers rayonnants électriques.

Isolation des planchers : quels matériaux isolants ?


Dans tous les cas, le choix des matériaux pour isoler votre plancher est vaste et permet donc de sélectionner selon la configuration du plancher celui qui est le mieux adapté.

Vous pourrez utiliser des matériaux « traditionnels » comme le polystyrène, la laine minérale (de verre ou de roche), du polyuréthane, de la ouate de cellulose, mais également des isolants naturels tels que la fibre de bois, le liège, le chanvre végétal ou encore la laine de mouton. Ces isolants sont vendus soit en plaque, en rouleau, en flocons ou en granulés.

Vous avez un vide-sanitaire ou un sous-sol ?

 

 

Si votre plancher est accessible par-dessous (sous-sol ou cave), son isolation en sous face est la solution la plus simple, la moins onéreuse et dont la mise en œuvre est la plus facile. L’isolant thermique est fixé sur la face inférieure de votre plancher par fixation mécanique, par collage ou les deux.

Si votre maison dispose d’un vide sanitaire, celui-ci n’est pas souvent accessible : vous devrez demander l’avis d’un professionnel.

Quoi qu’il en soit, faire appel à un professionnel de l’isolation sera nécessaire pour obtenir une isolation de qualité et conforme à la réglementation thermique en vigueur.


* Source ADEME


Crédit photo : © Kzenon - Fotolia.com


Merci de votre avis !

En savoir plus

L'isolation de vos sols et planchers est une des composantes essentielles de l'isolation thermique et phonique de votre maison.

Pour aller plus loin

En ce moment sur le forum

Isolation et ventilation

211 discussions sur le forum Voir les discussions
Simulateur

Simulez vos Aides & Subventions pour vos travaux

Faire une simulation

Trouvez un professionnel
près de chez vous