La rénovation thermique de vos fenêtres sera efficace à condition d’avoir des matériaux et des vitrages de qualité. Les professionnels choisissent en général des produits certifiés et performants, conformes à la réglementation thermique en vigueur (RT 2012). C’est aussi essentiel pour obtenir une aide financière comme le crédit d’impôt…

 

isolation fenetres


Isolation réussie = matériaux de qualité


Plusieurs matériaux sont couramment utilisés pour les menuiseries de fenêtres dans le cadre d’une isolation : bois, PVC, aluminium avec rupteur de pont thermique (RPT), mixte (bois et aluminium). Chaque matériau a ses avantages.

La fenêtre en bois est très souvent choisie. Il faut dire que le bois assure une très bonne isolation thermique et phonique et certains professionnels de l’isolation le considèrent comme le matériau le plus performant.

Sans compter sa dimension esthétique qui apporte à votre logement un cachet élégant. Il faut juste vous assurer qu’il a reçu un traitement adapté pour durer dans le temps.

La fenêtre PVC présente, elle aussi, de bonnes caractéristiques isolantes (thermique et phonique) ; le PVC est apprécié pour sa légèreté et son aspect esthétique.

L’aluminium présente l’avantage d’être très résistant, imputrescible et décoratif avec différents choix de couleurs.
C’est un matériau isolant de qualité mais optez pour des fenêtres aluminium à rupteur de pont thermique du fait de sa forte conductivité thermique : vous éviterez ainsi les pertes de chaleur et de confort thermique.

La fenêtre mixte (bois, aluminium) est une solution très employée dans le cadre d’une rénovation thermique. Cette alliance de deux matériaux améliore les vertus isolantes thermiques et acoustiques de l’ensemble.

Isolation réussie = vitrage performant


Le double vitrage
est aujourd’hui la base pour avoir des vitrages bien isolés autant sur le plan thermique que phonique. Plus performant que le simple vitrage, il permet de réduire de façon efficace les pertes de chaleur ainsi que l’effet paroi froide. Son secret de fabrication : il renferme de l’air entre les deux plaques de verre.

Nouvelle génération de vitrage, le double Vitrage à Isolation Renforcée (VIR) est un vitrage optimal dans le cadre d’une isolation des fenêtres. Il est constitué d’une couche transparente peu émissive, un gaz (l’argon le plus souvent), située entre les deux plaques de verre, ce qui fait barrage au froid et empêche la chaleur de s’échapper.

Ce gaz étant plus lourd que l’air, il contribue à réduire efficacement la conductivité thermique entre les deux vitres. Cette technologie est 3 fois* plus isolante que le double vitrage standard et permet de faire jusqu’à 30 %* d’économies de chauffage. 

C'est bon à savoir ! 
Très bon isolant thermique et phonique, le triple vitrage est constitué de 3 plaques de verre, espacées par 2 couches pourvues d’air ou de gaz (argon ou kryton). Ce type de vitrage est privilégié dans les maisons dites passives.

Les coefficients de performance à prendre en compte


L’isolation thermique d’une paroi vitrée passe aussi par d’autres critères clés : les différents coefficients. Le premier à prendre en compte est le coefficient de transmission thermique (U en W/m²K).
En effet, il vous donne les caractéristiques et performances d’un vitrage. Plus U sera faible, meilleure sera l’isolation thermique de la fenêtre. Ce coefficient se décline selon les éléments concernés : Uw pour la menuiserie complète, Ug pour les vitrages et Ud pour les portes.

Autre coefficient qui a son importance, le facteur de transmission solaire (Sw). Ce dernier traduit la capacité de la fenêtre à transmettre la chaleur d'origine solaire à l'intérieur de votre logement. Plus Sw sera haut, plus la quantité de chaleur transmise sera importante.

Dernier coefficient à vérifier, le facteur de transmission lumineuse (TLw) qui traduit la capacité de la fenêtre à transmettre la lumière naturelle au sein de votre logement. Plus TLw sera élevé, plus la quantité de lumière naturelle augmentera.

Les Avis Techniques, que délivre le CSTB, sont aussi à prendre en compte. Ils concernent par exemple les systèmes de menuiserie PVC ou aluminium et les volets roulants.

Crédit d’impôt et coefficients


Les exigences des caractéristiques et performances des vitrages pour être éligible au crédit d’impôt sont quelque peu durcies depuis le 1er janvier 2013.

Les fenêtres et portes-fenêtres (tous matériaux confondus) doivent avoir un Uw égal ou inférieur à 1,3 W/m².K et un Sw égal ou inférieur à 0,3 ou un Uw égal ou inférieur à 1,7 W/m².K et un Sw égal ou inférieur à 0,36.

En 2012, les coefficients étaient respectivement de 1,4 et 1,8 pour Uw.
Quant aux double fenêtres (seconde fenêtre sur la baie) avec un double vitrage renforcé, Uw reste le même (égal ou inférieur à 1,8 W/m².K) mais le Sw doit être égal ou inférieur à 0,32.

Les certifications et labels


Un produit certifié et/ou labellisé vous garantira sa qualité, le respect des procédés de fabrication selon les normes en vigueur et sa durée dans le temps.

Différentes certifications sont des références et vous permettront de choisir le bon équipement ou le bon matériau :
- Les certifications NF CSTBat** et NF fenêtre bois attestent du niveau de qualité et de performance des produits,
- le label Acotherm certifie les performances thermiques et acoustiques des fenêtres (vitrage + menuiserie) qui bénéficient d'un classement AEV (air eau vent),
- CEKAL*** garantit, pendant 10 ans, l’étanchéité des doubles vitrages isolants ayant des caractéristiques de bon vieillissement sans condensation,
- la certification « Pose portes & fenêtres »**** concerne les transformateurs de verre et atteste de l’organisation et du fonctionnement d’une entreprise au service de la qualité, du respect des règles de l'art dans la mise en œuvre des menuiseries extérieures.


*Source : ADEME
**CSTBat est une marque du Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB) qui atteste de la conformité des produits innovants à un avis technique ou à un règlement technique.
***Association loi 1901, créée en 1989, délivre, en tant qu'organisme certificateur, des certificats de produits aux fabricants de vitrages isolants, feuilletés, trempés sur la base de contrôles et d'essais réalisés dans leurs centres de production
**** Une initiative de l'Union des Fabricants de Menuiseries Extérieures (UFME) menée en partenariat avec l’organisme de certification, Bureau Veritas Certification.


Crédit photo : © antiksu - Fotolia.com

Merci de votre avis !

En savoir plus

La rénovation thermique de vos fenêtres sera efficace à condition d’avoir des matériaux et des vitrages de qualité. Les professionnels choisissent en général des produits certifiés et performants, conformes à la RT 2012.

Pour aller plus loin

En ce moment sur le forum

Isolation et ventilation

210 discussions sur le forum Voir les discussions
Simulateur Prêt Travaux bonifié par EDF
Simulateur

Simulez votre prêt travaux bonifié par EDF

Faire une simulation

Trouvez un professionnel
près de chez vous