Dans votre habitat, les ouvrants peuvent représenter de 10 à 15%* des pertes de chaleur. Il est donc important de veiller à la bonne isolation de vos vitrages.


isolation vitrage


De l’importance d’un vitrage performant


Dans votre maison, les pertes d’énergie proviennent d’abord du toit (jusqu’à 30 %*), d’où l’utilité de bien isoler la toiture, par les combles perdus ou aménagés.

Les fenêtres et autres ouvrants représentent, quant à eux, entre 10 et 15 %* des pertes d’énergie en raison de leurs défauts d’étanchéité à l’air, et des pertes des surfaces vitrées.

L’isolation des ouvrants passe par le bon choix du bâti et des vitrages. Il est préférable de s'en remettre à des professionnels de l’isolation.

Outre le manque de confort thermique, des fenêtres mal isolées engendrent des pertes d'énergie importantes et donc des factures plus lourdes.
Le choix du vitrage et des menuiseries sera déterminant pour une isolation thermique performante : la réduction des besoins en ventilation également.


Le choix du vitrage

Aujourd’hui, le simple vitrage ne suffit plus pour obtenir une isolation thermique et phonique de qualité.
Il faut opter pour le double vitrage ou pour le triple vitrage, selon les pièces concernées et leur orientation.

L’utilisation d’un vitrage plutôt que d’un autre sera déterminée principalement par son coefficient de transmission surfacique, Uw, qui en définit la performance thermique.
Cette valeur U, exprimée en Watt par mètre carré Kelvin, devra être la plus faible possible, afin d’atteindre la meilleure isolation thermique.

C’est bon à savoir !
En choisissant certains types de vitrages performants, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt si ces travaux sont liés à d’autres lots.

Le double vitrage


Par définition, le double vitrage se compose de deux verres à l’intérieur desquels se trouve de l’argon, un gaz « rare » favorisant l’isolation en réduisant les échanges thermiques.
L’argon est utilisé dans la majorité des cas pour ses très bonnes qualités isolantes, sa stabilité et sa densité.

En plus du gaz, certains doubles vitrages sont dotés d’une couche de revêtement intercalaire, en aluminium par exemple. Le double vitrage permet de réduire la consommation de chauffage de 10 %* en moyenne.

Le double vitrage sera davantage utilisé dans les pièces de votre logement ayant une orientation sud et ouest afin de profiter des apports solaires bénéfiques.

Le triple vitrage


Encore plus performant que le double vitrage, le triple vitrage améliorera le coefficient Uw de la fenêtre. Ce coefficient de transmission thermique est réduit grâce à l’ajout d’une autre plaque de verre à l’intérieur des vitrages, avec ou sans argon, ce qui aura comme conséquence une meilleure isolation.

C’est bon à savoir !
Ce type de vitrage plus coûteux sera surtout réservé aux pièces exposées au nord, risquant plus les pertes d’énergie et bénéficiant de faibles apports solaires.

Le vitrage à isolation renforcée


Ce choix de vitrage permettra d’obtenir une isolation encore plus performante avec un pouvoir isolant 2 à 3 fois supérieur par rapport à un double vitrage et 4 fois supérieur à un simple vitrage.

L’isolation phonique sera également améliorée, grâce à l’ajout d’un vitrage feuilleté.

Quel que soit le type de vitrage retenu, faites appel à des professionnels qualifiés.


*ADEME

Crédit photo : © Ruslan Solntsev - Fotolia.com

 

 

Merci de votre avis !

En savoir plus

Dans votre habitat, les ouvrants, selon leur état, peuvent représenter de 10 à 15%* des pertes de chaleur. Il est donc important d'assurer de la bonne isolation de vos vitrages.

Pour aller plus loin

En ce moment sur le forum

Isolation et ventilation

210 discussions sur le forum Voir les discussions
Simulateur Prêt Travaux bonifié par EDF
Simulateur

Simulez votre prêt travaux bonifié par EDF

Faire une simulation

Trouvez un professionnel
près de chez vous