L'isolation thermique par l'intérieur : matériaux isolants et techniques performantes

L’isolation thermique par l’intérieur permet de conserver la chaleur de votre logement et ainsi de gagner en confort et de faire des économies d’énergie, autant pour réchauffer que rafraîchir. Selon les techniques et matériaux isolants, l’isolation des combles, des murs ou des planchers sont des chantiers clés. Si vous faites isoler votre logement, pensez aussi à faire poser des fenêtres à double vitrage et une ventilation performante.


isolation intérieure

L’isolation thermique des combles par l’intérieur

Les pertes de chaleur se faisant par le toit, entre 25 et 30 %**, l’isolation des combles et de la toiture sont prioritaires.

3 principales techniques sont utilisées pour isoler vos combles, selon qu’il s’agit de combles perdus ou de combles aménagés, et plusieurs types de matériaux isolants : par soufflage, de l’isolant en vrac ou par la pose de panneaux ou de rouleaux.

Le principe est de souffler ou dérouler sur le sol le produit isolant ou de fixer des panneaux d'isolant entre les chevrons sous la toiture (laine de verre, de roche, ouate de cellulose, coton recyclé, fibre de bois ...).

C’est bon à savoir !
L'isolation des combles est facile à réaliser et peut vous permettre d'économiser jusqu'à 30 %* sur votre facture de chauffage. Il faut intégrer un pare-vapeur qui permettra d’éviter la condensation.
Côté prix : l’isolation des combles varie de 25 à 50 € HT du m²*** selon le matériau et la technique de pose.


L’isolation thermique des murs par l’intérieur

20 à 25 %** de pertes de chaleur et une sensation désagréable de paroi froide sont à craindre avec des murs mal ou non isolés.

2 principales techniques d'isolation des murs par l'intérieur sont utilisées par les pros :
- Sous ossature métallique (en général) ;
- Par doublage collé.

La première consiste à fixer un matériau isolant (laine minérale, laine de roche ou laine de verre semi-rigide, autre matériau adapté) sous une ossature métallique en continu sur l'ensemble du mur.

La seconde consiste à coller un isolant (laine de verre, laine de roche, polystyrène extrudé ou expansé, mousse de polyuréthane, panneau de cellulose, ...) à une plaque de plâtre.
Côté prix : l’isolation des murs varie entre 100 et 200 € HT du m² posé***.

L’isolation thermique des sols et planchers par l’intérieur

 

 
Les planchers bas peuvent aussi causer des pertes de chaleur s’ils sont mal ou pas isolés : entre 7 et 10 %**.

On peut isoler un plancher par son dessous ou son dessus :
- Dans le premier cas, il suffit de poser un isolant (exemple polystyrène expansé à haute densité) puis de couler une chape et installer ensuite le revêtement final (carreau, dallage ou même bois si celui-ci est collé).

Il est aussi possible de réaliser directement une chape isolante (béton avec granulats isolants) ou encore de mettre des lambourdes avec un isolant (plaque, laine déroulée ou en vrac) entre chacune d’entre elles, puis poser son parquet.

- Dans le second cas, le professionnel isole en général la sous-face du plancher en fixant des panneaux isolants.


* Isover
** ADEME
*** Prix indicatifs et approximatifs issus de la grande distribution à faire confirmer auprès de professionnels au moment de l’achat.



Crédit photo :    © Kzenon - Fotolia.com


Merci de votre avis !

Pour aller plus loin

En ce moment sur le forum

Isolation et ventilation

211 discussions sur le forum Voir les discussions
Simulateur Prêt Travaux bonifié par EDF
Simulateur

Simulez votre prêt travaux bonifié par EDF

Faire une simulation

Trouvez un professionnel
près de chez vous