La ouate de cellulose, pour une isolation efficace

La ouate de cellulose est de plus en plus utilisée par les professionnels de la rénovation et de la construction car ses caractéristiques permettent d’obtenir une isolation de qualité dans de nombreuses zones clés d’un logement. Déphasage thermique, insufflation, flocage de la ouate de cellulose : on vous en dit plus.

 

ouate de cellulose

 

 

Ouate de cellulose : un matériau isolant prometteur


La ouate de cellulose présente des caractéristiques avantageuses dans le cadre d’une isolation thermique, en rénovation comme en construction neuve.

Elle peut être utilisée pour de nombreuses zones d’un logement : toitures (entre chevrons), combles perdus (dont les planchers), plafonds, isolation des murs ou encore cloisons.

La fabrication de la ouate de cellulose ? Du papier broyé, surtout des journaux invendus ou recyclés (plus de 80 %), et des adjuvants pour améliorer la résistance au feu, aux insectes, aux moisissures, ...
Ce matériau fait partie de la famille des isolants naturels.

Quelques caractéristiques clés :
- Le lambda de la ouate de cellulose (conductivité thermique) situé entre 0,035 à 0,043 W/mK*,
- a reçu l'Avis Technique du CSTB,
- bonne résistance au feu et classée feu M1 (précautions de pose à respecter dans les combles : conduits de cheminée et points d’éclairages)
- réduction des ponts thermiques selon la technique de pose (insufflation, soufflage de ouate,...),
- ne craint pas les insectes et rongeurs si traitement effectué.

Ouate de cellulose et déphasage thermique


On entend par déphasage thermique la capacité de certains matériaux isolants formant l’enveloppe de l’habitation à retarder les transferts de chaleur.
La ouate de cellulose apporte un déphasage thermique très intéressant, ce qui permet ainsi d’assurer le confort thermique de votre logement en été (pas de surchauffe durant les heures les plus chaudes) et de réduire les consommations d’énergie en hiver (chaleur conservée plus longtemps).

Insufflation ou soufflage de ouate de cellulose : techniques de pose


La ouate de cellulose se trouve en vrac (sacs) ou sous forme de plaques (panneaux semi-rigides).

L'insufflation de ouate de cellulose :
Injection des fibres de ouate de cellulose (sous pression) sur une surface horizontale ou verticale fermée.

C’est bon à savoir !
- Cette technique permet de réduire de façon très efficace les ponts thermiques.

Le soufflage de ouate de cellulose (on parle aussi d’épandage) :
Après avoir assuré la mise en place de la ouate pour garantir une bonne texture, soufflage à sec des fibres sur une surface horizontale.

C’est bon à savoir !
- Cette technique est parfaite pour l’isolation des combles perdus.
- Un tassement de 20 % survient à terme.
- La majorité des ponts thermiques sont supprimés car la ouate peut être insufflée dans les zones les plus difficiles d’accès.

Le flocage de ouate de cellulose (ou projection humide) :
Projection des fibres humidifiées sur des parois verticales ouvertes et horizontales.

C’est bon à savoir !
Cette technique permet d’allier isolation thermique et isolation acoustique.

La pose de panneaux semi-rigides :
Technique récente, la pose de panneaux semi-rigides séduit de plus en plus, et les fabricants développent aussi de plus en plus ce nouveau type de matériaux.

C’est bon à savoir :
Cette technique permet une pose simple et rapide.

Prenez note :
- Dans le cadre d’une construction neuve, pour une bonne isolation et être en conformité avec la RT 2012, il est recommandé une épaisseur comprise entre 25 et 35 cm (tassement pris en compte) selon la technique de pose (soufflage) et les caractéristiques de votre logement.
- Dans le cadre de travaux de rénovation, l’épaisseur varie selon la valeur de résistance thermique envisagée : soit R = 5 ou R = 7 par exemple.
- Côté prix, demandez directement au professionnel de l’isolation car les tarifs sont très variables.

Epaisseur, techniques et autres contraintes, le professionnel de l’isolation chargé de la pose saura faire le bon choix.


*selon les essais de certification (reconnus par l’ACERMI ; DTA ou ATec (avis Technique) du CSTB ou équivalent européen.

Crédit photo : © minicel73 - Fotolia.com

 

Merci de votre avis !

Pour aller plus loin

En ce moment sur le forum

Isolation et ventilation

211 discussions sur le forum Voir les discussions
Simulateur Prêt Travaux bonifié par EDF
Simulateur

Simulez votre prêt travaux bonifié par EDF

Faire une simulation

Trouvez un professionnel
près de chez vous