Pour bien choisir votre système de climatisation, misez sur un équipement au rendement optimal et aux performances certifiées. Selon le type de climatiseur choisi, il faudra faire un bilan pour déterminer la puissance nécessaire. Efficace pour refroidir, le climatiseur doit cependant être utilisé avec modération.

bien choisir climatisation

Choisir votre climatiseur : rendement et performances


Un climatiseur est conçu pour refroidir l’air quand la température est trop élevée afin de garder le confort thermique d’un lieu. Pour faire le bon choix, misez sur un appareil performant et de qualité. Premier critère de choix : le rendement lors des refroidissements. Ce dernier doit être optimal.
Pour être sûr de choisir le bon équipement, fiez-vous au coefficient de performance frigorifique : l’EER (Energy Efficiency Ratio).

Ce coefficient caractérise l'efficacité énergétique d’un équipement fonctionnant en mode froid ou rafraîchissement. Plus il est élevé, plus l’équipement aura un bon rendement et sera efficace.
Autre critère indispensable, la certification « Eurovent » qui vous garantit les performances affichées par le constructeur. Les produits retenus dans le cadre de l’attribution de labels, par exemple Promotélec, seront également un gage de qualité.

+ d'infos :

Quand vous pensez climatisation, ne pensez pas pour autant pompe à chaleur air-air. Ce système de PAC réversible possède un mode rafraîchissement mais n’est pas un système de climatisation à part entière car sa finalité première est de chauffer.

A bonne puissance, bon climatiseur


Pour déterminer la puissance nécessaire de votre climatiseur, un bilan énergétique doit être établi par un professionnel, climaticien ou frigoriste, qui prendra en compte certains éléments parmi lesquels :

- La surface de la pièce,
- le climat de votre région,
- l’exposition,
- les sources de chaleur,
- le nombre de personnes au sein du foyer,
- la qualité de l’isolation,
- le type de ventilation.

Lors de l’installation de votre climatiseur, le professionnel veillera à ce que l’appareil soit dimensionné pour maintenir la température intérieure (température de consigne) à 26°C le jour le plus chaud de l'été (26°C étant la température minimum légale autorisée pour la climatisation).

Les différents systèmes de climatisation


Choisissez votre climatiseur en fonction de vos besoins. Voici quelques exemples de climatiseurs existant sur le marché :
- Pour un usage occasionnel, les climatiseurs « monoblocs » :
Transportables facilement s’ils sont mobiles, les climatiseurs monoblocs s’installent rapidement. Ce sont les plus économiques, coûtant entre 300 et plus de 1 000 euros selon les prix pratiqués en magasin.

- Pour un usage régulier, les climatiseurs « split » ou « multi split » :
Un bloc installé à l’extérieur est relié à un ou plusieurs « split » ou unités (selon les modèles) installés, eux, dans les pièces à refroidir.
Le système est bien entendu plus élaboré et permet un refroidissement dans différents endroits du logement. Coté prix, les climatiseurs split débutent autour de 1 000 euros.

- Pour un usage régulier/occasionnel, dédié à un grand volume, les climatiseurs « split mobiles » :
Ces climatiseurs réunissent les caractéristiques du climatiseur mobile et du climatiseur split. Ils coûtent entre 800 et plus de 1 300 euros selon les prix pratiqués en magasin.

Sachez que depuis le 1er janvier 2010, l'installation d'un système de climatisation ne peut plus bénéficier d'un taux de TVA réduit à 7 %.

+ d’infos :
Certains climatiseurs sont dotés d'une fonction "chauffage". On parle de climatisation « réversible ».
Destinés à refroidir, les climatiseurs auront des performances (COP) moindres que s’il s’agissait d’un système conçu pour chauffer.

Climatisation : optimisez son usage


Il faut déclencher votre système de climatisation en dernier recours, c’est-à-dire si les tentatives pour rafraîchir l’air ambiant de façon naturelle ont échoué.
En effet, le fonctionnement du climatiseur génère des consommations d’énergie, d'où un usage devant être modéré.

Depuis le 1er juillet 2007, le code de la construction et de l’habitation limite l’utilisation des systèmes de climatisation : « Dans les locaux dans lesquels est installé un système de refroidissement, celui-ci ne doit être mis ou maintenu en fonctionnement que lorsque la température intérieure des locaux dépasse 26 °C »* (d'où l'importance d'un bon dimensionnement au moment de l'installation).

Refroidissez uniquement les pièces indispensables, favorisez le plus possible les zones d’ombre et protégez vos pièces de l’ensoleillement, laissez l’air circuler pour ne pas surconsommer inutilement : aucun obstacle entre le climatiseur et le lieu à refroidir.

Optimisez l’usage d’un climatiseur passera aussi par un entretien régulier réalisé par un professionnel qualifié, frigoriste ou climaticien.


*Article R.131-29

©EDF -ARFARAS FABRICE

 

Merci de votre avis !

En savoir plus

Pour bien choisir votre système de climatisation, misez sur un équipement au rendement optimal et aux performances certifiées.

Pour aller plus loin

En ce moment sur le forum

Isolation et ventilation

211 discussions sur le forum Voir les discussions
Simulateur

Simulez vos Aides & Subventions pour vos travaux

Faire une simulation

Trouvez un professionnel
près de chez vous