A l’instar de la VMC simple flux, la VMC double flux extrait l'air pollué. Mais, elle a aussi la capacité de récupérer les calories de l'air vicié afin de les transmettre à l'air neuf entrant. Ce système permet ainsi de réaliser de réelles économies d’énergie, très appréciables en hiver. Explications.

vmc double flux


La VMC double flux : un système performant


La VMC double flux est un système de ventilation plus performant que la VMC simple flux.
Au-delà de renouveler l’air de votre logement, la VMC double flux est capable de récupérer la chaleur et/ou la fraîcheur de l’air extrait vicié et de l’utiliser pour réchauffer l’air neuf arrivant de l’extérieur.

Les pertes de chaleur sont ainsi minimes et, mieux encore, vous pouvez réaliser des économies de chauffage notables, la VMC pouvant récupérer jusqu’à 70 %* de la chaleur présente dans l’air vicié.

VMC double flux : composition


La VMC double flux est composée :
• d’un circuit insufflant de l’air sain dans les pièces principales.
Dans la pratique : une fois l’air extérieur filtré et préchauffé, celui-ci est distribué dans les pièces de votre logement grâce à l’action conjointe d’un ventilateur et du circuit composé de bouches d’insufflation,

• d’un circuit de récupération de l’air vicié dans les pièces de service.
Dans la pratique : une fois l’extraction de l’air vicié de la cuisine, de la salle de bain et des toilettes effectuée et filtrée, la chaleur qu’il contient est récupérée par le circuit de récupération. C’est ce procédé qui est à l’origine de l’apport d’air sain - grâce à l’utilisation de chaleur de l’air vicié - et des économies d’énergie que vous pouvez réaliser grâce à votre VMC.

VMC double flux : le confort avec un grand « C »


Le processus efficace de récupération de chaleur possible avec la VMC double flux vous permet de profiter de 3 types de confort essentiels :
• de l’air neuf entrant grâce au traitement par filtration,
• le confort thermique et des économies d’énergie grâce à l’utilisation de la chaleur de l’air vicié pour apporter de l’air nouveau,
• le confort acoustique grâce à l’unique entrée d’air composant la VMC double flux. Ce qui vous évite de subir des nuisances dans les pièces de vie.

A bonne isolation, plus de chaleur récupérée


La plus grande performance d’une VMC double flux est directement liée à l’état de l’isolation de votre logement. Et pour cause, qui dit isolation de qualité, dit moins de consommation de chauffage.
Dans ce cas précis, une VMC double flux peut récupérer 1 500 kWh* de chaleur par an en moyenne. Ce qui représente entre 7 et 10 %* d’économies de chauffage. De même, votre logement doit être totalement étanche afin d’assurer un renouvellement d’air optimal.

Dans le cadre d’une rénovation thermique, vous devrez donc :
• colmater les entrées d’air et les bouches d’extraction déjà présentes,
• vérifier la bonne étanchéité de certaines zones de votre bâtiment telles que le réseau électrique, les menuiseries ou encore les plinthes, ...


*Source ADEME


Crédit photo © Jackin - Fotolia.com


 

Merci de votre avis !

En savoir plus

A l’instar de la VMC simple flux, la VMC double flux extrait l'air vicié. Mais, elle a aussi la capacité de récupérer les calories de l'air vicié afin de les transmettre à l'air neuf entrant.

Pour aller plus loin

En ce moment sur le forum

Isolation et ventilation

211 discussions sur le forum Voir les discussions
Simulateur Prêt Travaux bonifié par EDF
Simulateur

Simulez votre prêt travaux bonifié par EDF

Faire une simulation

Trouvez un professionnel
près de chez vous